Le premier âge de bébé pour l’éveiller

Les premiers mois de bébé sont des occasions où les parents peuvent constater une évolution considérable de la part de leur tout-petit. On le voit apprendre à manger, à choper des objets, à se redresser et bientôt, il se mettra à quatre pattes. Durant son développement cependant, il est préférable de l’accompagner en lui proposant des jeux d’éveil. Sources d’apprentissage, ils sont utiles pour faire des exercices sensoriels, psychologiques et moteurs.

L’évolution de bébé aux premiers mois

Quelques jours après sa naissance, le nouveau-né aperçoit uniquement des couleurs vives. Il ne voit pas de relief et perçoit tout en double. Trois mois plus tard, il voudra apprendre à manger tout seul, accélérer son développement et élargir son cerveau. Il a tendance à dormir, certes, mais c’est principalement à ce moment que son hormone de croissance se diffuse. À ce stade, il est également hypersensible et ressent les joies et les peines vécues par son entourage. Ses émotions sont démultipliées.

Ensuite, ses défis seront de construire sa mémoire et d’améliorer le lien avec ses parents. Le jeu, lui, sera utile à peu près vers 6 mois, car il commencera à attraper des objets. Il appréciera les balles, les jeux de construction, les tapis de sol et les doudous. Il faudra alors le féliciter de temps en temps et aussi l’encourager pour le rendre enthousiaste, dynamique et surtout heureux.

Rapport entre le développement et le jeu

Les bébés vont d’abord jouer en solo pour apprendre, donc réitérer les mêmes actions à plusieurs reprises. C’est de la sorte qu’ils appréhendent leur univers. Même si le jeu en question n’est pas éducatif, il va contribuer à son évolution sur tous les points de vue : moteur, sensoriel, cognitif et social. À cette période, les jeux d’encastrement se présentent comme une bonne ressource pour les aider à reconnaître les formes et les couleurs, à manipuler et par la suite à améliorer leur motricité fine. Les jouets d’empilement sont intéressants pour développer leur sens logique et la découverte de la notion de dimensions (grand et petit).

Le jeu est en quelque sorte un stimulateur important pour mettre en contact les milliards de neurones chez eux qui ne fonctionnent pas encore dans l’ensemble. Par ailleurs, l’importance de pratiquer une activité à partir de cet âge réside dans la complicité entre les enfants et leurs parents. Cela leur permet en effet de créer des liens. Ce sont également des moments de partage appréciés par les tout-petits qui stimulent et favorisent le développement de leur cerveau. Ils ne garderont pas cependant des souvenirs de cette première année malgré l’importance des jeux dans leur apprentissage et leur éveil.

En conclusion, il serait donc mieux de favoriser les jouets avec des couleurs, des sons et des odeurs pour développer tous les sens de bébé, de la naissance à 3 mois. Dès 6 mois, l’enfant fait des progrès d’où il aimera davantage les balles ou les tapis de construction simples. C’est toujours mieux d’avoir un bébé à l’avance en termes d’évolution. Dès 1 an, il peut participer au jeu social et ainsi peut jouer à des poupées.